Réussir une mousse de lait parfaite

Qu'y a-t-il de plus beau que l'art du latte parfait sur ton cappuccino? Bah, rien! Chez Be the Barista, nous te montrons comment faire correctement mousser le lait. C'est la base de ton futur art du latte. Et de ta future carrière de barista maison.

Le lait? Bon et frais!

Avant de te lancer dans la création de mousse, arrête-toi à la base: le lait. Outre le lait de vache, il existe beaucoup de types de lait différents, comme le lait d'avoine, d'amande ou de soja. Mais sont-ils tous bons à mousser? Oui! Grâce aux éditions spéciales barista, désormais disponibles dans tout supermarché digne de ce nom. Mais prenons donc le classique: le lait de vache. Pour la mousse de lait parfaite, il est important que le lait soit frais et de bonne qualité. Plus sa teneur en matières grasses est élevée, mieux c'est. En effet, les matières grasses sont le vecteur du goût. Elles donnent au lait un goût plus plein et légèrement sucré. Ce qui se conjugue à merveille avec ton café. Une situation gagnant-gagnant, donc.

be-the-barista-foaming-milk-1

À vos buses, prêts, partez

Et comment faire mousser le lait, exactement? Avant de te jeter sur la buse vapeur de ta machine à expresso, vérifie que le lait et son pichet sont bien froids. Tu auras plus de temps pour créer ta mousse, avant que le lait ne devienne trop chaud. À présent, ouvre 1-2 fois la buse pour faire sortir la vapeur superflue. Remplis ensuite le pichet de lait jusqu'au bec – également appelé spout. Puis enfonce la buse dans le lait à 1-2 cm de profondeur. Le mieux est de maintenir un angle d'environ 30°. Et maintenant: c'est parti! Après quelques secondes, tu peux enfoncer davantage la buse dans le lait.

Il est important que le lait tourne en cercle pour mousser. Tu le fais ainsi doucement gagner en volume. Pour vérifier la température, rien de plus simple: garde ta deuxième main contre le pichet. Lorsqu'il devient trop chaud pour être tenu, la température du lait est bonne. Fastoche, non? Pendant que la mousse se forme, tu devrais entendre un léger frottement. Referme la buse vapeur avant de la retirer du lait. Et nettoie-la. Bien sûr.

Et voilà. Ta mousse de lait est prête. De quoi doit-elle avoir l'air? C'est drôle, mais vrai: à de la peinture murale – brillante et soyeuse. Frappe donc le pichet plusieurs fois sur la table. Cela permet aux bulles d'air les plus grandes de s'échapper. Pour que la mousse et le lait chaud ne se séparent pas de suite, tu peux faire le tourner le pichet en cercle.

Savoir-faire: l'art du latte

Enfin! Voici le moment de verser la mousse. Le mieux est de le faire juste après l'avoir fabriquée. Prends une certaine hauteur et verse-la au centre de la tasse jusqu'à ce qu'elle passe en dessous de la crème. Une mousse brune se forme. Rapproche à présent le bec verseur de la tasse. La mousse reste alors à la surface et tu peux essayer de produire un motif d'art de latte. L'essentiel: s'exercer. Sans. Cesse. Tant pour ce qui est de la consistance de la mousse que du versement lui-même. Ce que cela a de bon? C'est l'occasion de boire vraiment beaucoup de café.

À noter: si tu n'as pas la chance de disposer d'une machine à expresso incluant une buse vapeur, il existe des alternatives moins onéreuses. Comme un mousseur à lait électrique ou manuel. Le résultat est semblable. Mais ces mousseurs sont moins appropriés à l'art du latte. Puisqu'ils produisent une mousse un peu plus solide et moins onctueuse.

be-the-barista-foaming-milk-2

Produits adaptés