How to Store: bien conserver le café

Tu t'es levé(e). Tu sirotes ton café. Il n'a aucun goût. Cela n'a rien d'un début de journée royal. Mais détends-toi. Si tu appliques nos quatre règles sur la conservation adéquate du café, le goût restera à sa place – dans le grain.

En ouvrant ton frigo, tu trouves: un paquet de sucre de 2016. Quelques boîtes de conserve. Et du café moulu. Tu ne sais même plus quand tu l'as acheté. Pas étonnant qu'il n'ait aucun goût! En effet, le café est un produit délicat qui a quatre ennemis naturels. Les assassins de l'arôme, pour ainsi dire.

#no oxygen

Bien stocké, un café qui vient d'être torréfié perd ses arômes en huit semaines environ. À noter: nous parlons de grains entiers. Si le café est moulu, son goût se perd déjà au bout de quatre semaines. Pourquoi? C'est l'oxygène! Plus le café est exposé à l'air, plus il devient fade. Ainsi, mieux vaut laisser ton café préféré dans son emballage d'origine. Si tu le transvases, il entre inutilement en contact avec l'oxygène. Et puisque deux protections valent mieux qu'une: conserve le café emballé dans un récipient hermétique. Bye bye, oxygène. Bienvenue, arômes!

Remarque de pro: le café trop frais n'a pas de goût lui non plus. Après la torréfaction, les grains libèrent du dioxyde de carbone. Mieux vaut donc laisser reposer le café 3 à 4 jours avant d'en siroter la première tasse.

02-kaffee-verpackung

#no heat

Lors de la préparation de ton café, la chaleur est ta plus grande alliée. Mais pas si tu veux le stocker correctement. Tout comme lors de l'infusion, la chaleur libère les arômes. Sauve ton café! Ne le laisse pas traîner devant la fenêtre. Ni près du chauffage. Ni sur ton frigo. Sauve-le, avant qu'il ne soit trop tard. Ou alors, ne t'étonne pas si ton Single Origin venu tout droit d'Éthiopie a soudain troqué sa note de fruits rouges contre un goût de carton. Mieux vaut stocker ton café au placard ou au cellier. Bien au frais.

#no humidity

Le café et l'eau ne font qu'un? Eh non. L'humilité massacre elle aussi les arômes. Pendant les phases de traitement, lors du séchage et au cours du processus de torréfaction, on veille déjà scrupuleusement à ce que les grains n'entrent pas en contact avec l'eau. Sinon, l'arôme se retrouve aux égouts. L'eau et le café ne peuvent s'unir qu'une fois que tu prépares ton café à la maison. D'ailleurs, profitons-en pour mettre un mythe au placard: le café n'a pas sa place au frigo! Bien sûr, le frigo, c'est frais. Mais c'est aussi très humide. Et surtout très étroit: le café y fait la fête avec le salami et avec le roquefort. Pour éviter un café au fromage et au jambon, laisse tomber le frigo! Le congélateur, en revanche, est une option sensée. Mais plutôt pour une conservation longue durée en petites quantités. Et uniquement si tu décongèles ton café dans un emballage fermé et que tu le consommes juste après. C'est tout de même plus simple de lui trouver une autre place au sec.

04-küche-kaffeeaufbewahrung

05-flilterkaffee-aufguss-kaffeeaufbewahrung

#no light

Direction la lumière? Plutôt pas. Le café et la lumière ne s'entendent pas vraiment. Même si le soleil est indispensable pour cultiver et faire mûrir les cerises du caféier, il ôte leur goût aux grains de café prêts à être consommés. Évite donc ranger ton café dans des récipients transparents. Préfère-leur un contenant opaque et hermétique.

4 règles. 4x plus de goût.

Concrètement, que faire? Si tu tiens vraiment aux arômes de ton café, stocke-le dans un endroit

  1. hermétique
  2. frais
  3. sec
  4. sombre

Préfère des grains entiers pour obtenir le meilleur arôme. Des grains que tu viens de moudre. Un café que tu viens de préparer. Autre solution: les capsules, tout simplement. Dans ce cas, le café ne rencontre l'humidité, la lumière, l'oxygène et la chaleur que lorsque c'est vraiment voulu: dans ta tasse.

Produits adaptés