PAYS PRODUCTEUR: LE PÉROU

Quelle est la première chose qui te vient à l'esprit lorsque tu penses au Pérou? Le légendaire Machu Picchu? L'exotique Amazone? Ou peut-être une randonnée en lama sur les hauts plateaux? C’est bien normal... Après tout, le pays est connu pour ses paysages à couper le souffle. Mais savais-tu que le Pérou est aussi un grand producteur de café?

Pour les connaisseurs avertis, le troisième plus grand pays d'Amérique du Sud produit depuis longtemps l'un des meilleurs cafés au monde. Cela est dû en grande partie au goût unique du grain de café.

Tout a un début!

Avant de faire connaissance avec le délicieux profil gustatif du café péruvien, faisons un petit voyage dans l'histoire caféière du pays, qui a débuté au milieu du 18e siècle. La production de café sur les terres péruviennes commence en effet entre 1740 et 1760. Au départ, il n'est cultivé que pour la consommation personnelle. Puis la culture s'étend avec la domination coloniale espagnole - pendant cette période, jusqu'à deux millions d'hectares de terres sont utilisés pour les produits agricoles. Les grains de café ne sont exportés qu'à partir de 1890. Au 20e siècle, le gouvernement de Velascos introduit des lois, des quantités de vente fixes et des prix de négociation, visant à stabiliser le secteur. Une démarche bien intentionnée, mais qui, dans la pratique, entrave le développement des infrastructures. Jusqu'à l’effondrement de toute l'industrie du café. Les caféiculteurs ne se remettront sur pied que grâce aux investissements du gouvernement et d'organisations telles que le commerce équitable.

Agréable, aromatique, Arabica!

La plupart des grains Arabica prospèrent sur les 95 000 hectares de terre aujourd'hui utilisés pour la culture du café au Pérou. Cela donne au café péruvien un arôme franc et un corps soyeux. Il a une note légèrement épicée et rappelle parfois le chocolat.

Impact assure la récolte

En plus de son goût, c’est la production élaborée du café péruvien qui le rend unique. Les caféiculteurs péruviens le savent bien, le moment de la récolte est aussi la saison des pluies. Le hic: les haricots dépulpés doivent sécher, ce qui n'est pas si facile quand il pleut continuellement. Afin que les agriculteurs ne perdent pas leur récolte à cause de la moisissure, notre premier projet Impact au Pérou a été l'acquisition de systèmes de séchage professionnels. Comme dans notre pays pionnier, le Honduras, Café Royal soutient désormais les agriculteurs péruviens avec de nombreux moyens efficaces qui simplifient la production.

Pour en savoir plus sur nos projets Impact, rdv dans les pages de notre magazine!