Café noir ou café au lait ?

Pour se réunir, qu'y a-t-il de mieux qu'une tasse de café ? Une seule question divise les coffee shops en deux irréductibles camps : avec ou sans lait.

Pas un rayon n'atteint le fond de ta tasse ? Ton cas est clair. Tu es un(e) puriste. Ton café est noir comme la nuit. Ou peut-être préfères-tu siroter une tasse de lait agrémentée, au mieux, d'une toute petite touche d'expresso ? Tu rejoins alors le groupe des mamans latte. Une chose est sûre : penser en noir et blanc, c’est très répandu parmi les buveurs de café. Voici 4 bonnes raisons en faveur du lait – et 4 puissants arguments en sa défaveur.

4 arguments en faveur du café noir

#1 Turn on your turbo

Si tu ne commences pas ta journée par trois tasses d'espresso forte, rien ne va ? Pas étonnant. Le café améliore tes performances jusqu'à 12 %. Il augmente ton taux d'adrénaline. Il renforce ta concentration. C'est donc la boisson parfaite pour ta course aux meetings. Mais attention : pour faire le plein de caféine, il faut boire le café non dilué. Score : un à zéro pour les buveurs de café noir.

#2 Tous les arômes du monde. Dans une seule tasse.

Cannelle. Cuir. Pêche. Dans le café, tous les goûts se rejoignent. Il contient plus de 1000 arômes. Deux fois plus que le vin ! Que les coffee-nerds ne tolèrent pas une seule goutte de lait dans leur café − quoi de plus logique ? Après tout, rien n'est plus agréable que de débattre longuement sur le goût plutôt noiseté ou plutôt poivré d'un caffè lungo. Alors, rien ne doit détourner l'attention des papilles. Et surtout pas de lait.

black-vs-white-02

#3 Pour une santé parfaite

Le café noir, ce n'est pas bon pour la santé. C'est mauvais pour l'estomac. Ça déshydrate. Elle est longue, la liste des préjugés. Et fausse ! Car si le café est torréfié selon une méthode douce – à des températures moyennes –, il est parfaitement digeste. Le café déshydraterait le corps ? Encore un mythe ! Tout au contraire : le café, c'est bon pour la santé. Car chaque grain est bourré d'antioxydants qui renforcent le système immunitaire. Que le lait réduise cet effet positif du café, cela n'a rien d'étonnant.

#4 Black is the new black

La couleur noire a une réputation sombre et déprimante. Mais uniquement chez nous. En Asie, la couleur du deuil, c'est le blanc. En plus, en matière de style, avec quoi es-tu toujours sûr(e) de viser juste ? Avec le noir. Précisément. Et bien sûr, cela ne vaut pas juste pour ta tenue. Les amateurs stylés de café le savent aussi : Black is beautiful.

black-vs-white-03

4 arguments en faveur du café au lait

#1 Les buveurs de latte sont plus décontractés

Un petit déjeuner détendu entre amis. Mais pourquoi la table tremble-t-elle ? Ah, bien sûr : le coffee-junkie du groupe est fébrile. Autres symptômes des puristes : Parler sans pauses. Des doigts qui tapotent nerveusement sur la table. Tout compte fait, le latte, on l'aime.

black-vs-white-04

#2 Black is boring

Bien sûr. Les connaisseurs savent reconnaître des centaines de variétés les yeux fermés. Mais pour la plupart d'entre nous, le café a un goût de quoi ? De café, exactement. Par bonheur, il existe mille et une façons d'enrichir cette boisson chaude. Avec du lait de soja. D'amande. De riz. D'avoine. Voire du lait de chanvre, si prisé par les hipsters depuis quelques temps. Ça ne te suffit pas ? Alors fais une recherche Google sur les tendances café. Ou inspire-toi ici.

#3 We love latte art

As-tu déjà observé un barista au travail ? As-tu déjà admiré la petite œuvre d'art qu'il dépose sur ton cappuccino en quelques secondes à peine ? Tantôt une tulipe. Tantôt un cygne. Tantôt un cœur. Tantôt un papillon. En tout cas, c'est trop dommage de la boire ! Sans l'art du latte, le plaisir au coffee-shop en prendrait un coup. Car l’œil s'abreuve, lui aussi.

black-vs-white-05

#4 Amer ? Non merci.

Soyons réalistes. Le café noir est parfois amer. Ça ne plaît pas à tout le monde. Souvent, on ne s'en sort qu'avec une bonne dose de lait. Et un long filet de sirop de caramel. Et un peu de poudre de cacao. Pourquoi pas ? Après tout, la vie est bien assez amère. Alors sucrons au moins notre café.

Voilà. Quel camp l'emporte ? Aucun, c'est clair. Car que serait ton groupe, s'il ne se divisait pas entre amateurs de petit noir et amoureux de latte ? Exactement : imparfait, comme le yin sans le yang.

Produits adaptés