Culture et récolte

Culture

Le sol, la température et le rayonnement solaire ont une grande influence sur la croissance des arbres sensibles. Les producteurs de café ne peuvent contrôler les conditions environnementales, aussi doivent-ils tirer le meilleur des arbres par leur travail manuel. Durant leur formation, ils apprennent à planter les caféiers selon un espacement idéal : ainsi, les arbres disposent d’assez de place et de soleil et les processus de fertilisation et de récolte gagnent en efficacité.

Certification UTZ

150 de nos agriculteurs produisent déjà du café suivant la norme UTZ. Notre objectif est que ce nombre double d’ici à 2021. Dans le cadre de la certification UTZ, nous aidons des agriculteurs à augmenter leur productivité et soutenons la culture de café durable. Autrement dit, le respect de l’homme et de la nature est essentiel à nos yeux. Oswaldo cultive depuis peu du café certifié UTZ. Son objectif personnel est d’appliquer des techniques plus efficaces lors de la récolte et de la transformation du café afin d’améliorer durablement la qualité de ce dernier. Depuis la certification, il utilise un calendrier agricole pour prévoir et noter la date des différentes étapes de production.

Gestion d’exploitation

La culture du café va bien au-delà de la culture des caféiers proprement dite. Il est crucial pour les producteurs de café de savoir gérer efficacement leur exploitation. En plus d’être formés au contrôle rigoureux des dépenses et des recettes, ces derniers acquièrent des connaissances agronomiques comme les bonnes techniques de fertilisation, de taille ou de récolte. Ils développent aussi un savoir-faire crucial: le désherbage à la machette.

Récolte

Chaque étape de la production de café a un impact sur la qualité finale du produit. La technique de récolte ne déroge pas à la règle. Les cerises vertes nuisent au profil gustatif du café. C’est pourquoi à La Laguna, seules les cerises mûres sont récoltées à la main. Toutes les cerises n’arrivent pas à maturité au même moment, la récolte se fait donc en plusieurs fois. Le ramassage à la main est intense et chronophage, mais la qualité du café n’en est que meilleure.

Des fermes modèles

Si la théorie a du bon, il est encore plus avantageux de disposer d’exemples pratiques sous la forme de fermes modèles. De telles fermes ont donc été mises en place en collaboration avec quelques agriculteurs. Elles illustrent la culture optimale du café et les méthodes les plus efficaces dans la pratique. La théorie prend ainsi corps et les agriculteurs disposent d’une référence réaliste. Imitations bienvenues!