READY, SET, GO PERU !

Ce n'est que si nous changeons notre manière de penser à long terme que les véritables producteurs de notre café quotidien auront une chance d'avoir une meilleure qualité de vie : notre engagement au Honduras n'est qu'un début. Au Pérou aussi, l'amélioration des conditions de vie des agriculteurs est notre objectif commun. Nous accompagnez-vous à notre première visite sur place ?

Un voyage de 1200 km à travers le pays

Le signal de départ de notre engagement au Pérou a déjà été donné. Dans le pays, toute la production biologique ne peut être vendue au prix bio par les caféiculteurs péruviens, même s'ils supportent eux-mêmes, bien sûr, des frais bien plus élevés. Nous avons ainsi décidé d'acheter du café biologique et équitable de ce pays afin de vous choyer à l'avenir. Aujourd'hui, c'est le jour où nous nous lançons dans un périple nouveau et passionnant. Notre itinéraire : Birsfelden, Suisse – Lima – Tarapoto – Moyobamba – Chachapoyas dans la région Amazonas, à 2300 m d'altitude – Jaén – Punku Rumi sur le versant ouest des Andes – Tongorrape – Chiclayo – Birsfelden. Comme vous pouvez le constater, nous sommes très déterminés et nous nous sommes fixés beaucoup d'objectifs. Rock'n'roll !

cafe-royal-laboratory-blogImage

En quête du bon partenaire

Pendant notre séjour, nous rencontrons le plus grand nombre possible de coopératives de petits agriculteurs. C'est que nous voulons, bien sûr, voir de nos propres yeux où le besoin d'aide est le plus urgent. En tout cas, une chose est sûre : le besoin est bien là. Impraticabilité et hostilité du terrain : voilà généralement ce qui nous attend lors des visites chez certains agriculteurs. La saison des pluies ne fait que commencer, rendant les chemins boueux. Nous ne progressons que très lentement. Ce qui ressemble pour nous à une aventure est le pénible quotidien des agriculteurs sur place.

Et ils tiennent bon. Tous.

Absolument tous les groupes d'agriculteurs auxquels nous rendons visite pratiquent la culture biologique du café. Mais cette manière de procéder représente pour les agriculteurs un travail de titan. Ils appliquent des méthodes fascinantes pour maîtriser, par exemple, l'invasion d'un insecte appelé la scolyte du caféier : à l'aide d'anciennes bouteilles en PET et d'un agent attractif, ils fabriquent des pièges biologiques visant à réduire ces invasions. Leur passion et leurs connaissances en matière de culture biologique sont absolument étonnantes. Ainsi, les plantes sont splendides − verdoyantes et en bonne santé.

Extrêmement impressionnant.

Après les nombreuses rencontres avec les petits agriculteurs, nous retenons une chose : le travail fourni par ces personnes au fil des jours, au fil des ans, pour transporter et traiter leur café sur un terrain parfois très difficile nous a tous profondément impressionnés et touchés. Aujourd'hui encore, la culture du café au Pérou implique beaucoup de travail manuel. Nous l'avons ressenti au plus profond de nous-mêmes : tout le monde fournit un travail incroyable et prend très au sérieux l'agriculture biologique et les exigences des clients en matière de qualité. C’est parfait, parce que nous nous rejoignons là-dessus.

Produits adaptés