Car il n’y a rien de mieux que la simplicité : tout est bien qui finit bien pour les cerises de café.

Faciliter la vie et le travail de nos caféiculteurs, voilà ce que nous voulions atteindre avec le projet Impact ! Grâce à cette initiative, non seulement nos caféiculteurs ont pu améliorer leur niveau de vie, mais ils travaillent aujourd’hui dans de meilleures conditions grâce à de nouvelles infrastructures. On t’en dit plus ici.

Avant le lancement du projet Impact, les caféiculteurs de La Laguna devaient faire au moins deux heures de route pour apporter leur récolte à San Pedro Sula. Là-bas, ils devaient constamment négocier le prix de leur cerises de café auprès d’intermédiaires ou d’exportateurs. Or, leur café n’était pas toujours traité de façon professionnelle, ce qui avait un impact sur la qualité et le prix du café. En effet, une fois récoltées, les cerises de café doivent être traitées le plus rapidement possible. Avant, les cultivateurs séparaient la pulpe du cœur du fruit, le grain de café – c’est ce qu’on appelle le dépulpage – dans leurs propres fincas ou chez d’autres membres de la communauté. Cependant, ce processus difficile nécessitait beaucoup de temps et d’efforts. Pour nous, il était donc très clair qu’investir dans de meilleures infrastructures serait le meilleur moyen d’améliorer les conditions de vie de nos caféiculteurs, rapidement et durablement.

Mission acceptée : obtenir un café de meilleure qualité et diminuer les coûts de nos cultivateurs.

Notre idée : proposer à nos caféiculteurs d’apporter leurs cerises de café dans un Beneficio, une usine centrale de transformation du café qui ne prend pas de frais de traitement. De cette façon, ils n’ont plus à avancer d’argent avant même d’avoir vendu leur café, et le café est de meilleure qualité. Que du positif !

CR-Blogimage-impact-4

De plus en plus de cultivateurs nous rejoignent.

Nous avons également investi dans de nouvelles machines qui sont mises à la disposition des caféiculteurs dans le Beneficio, à savoir : une sécheuse, un pré-séchoir Centriflux et un dépulpeur écologique. C’est mieux ? Évidemment ! Le nouveau dépulpeur qu’utilisent maintenant nos caféiculteurs élimine plus efficacement la pulpe. Il permet aussi de mettre fin au lavage fastidieux des cerises à la main, ce qui implique aussi une économie d’eau de 80%n! Autre point positif : ces machines réduisent le temps de travail de nos caféiculteurs sur leurs propres exploitations. Le bénéfice pour les cultivateurs est non négligeable. Non pas seulement en termes de temps et d’argent, mais aussi en termes de qualité de vie. En d’autres termes : nous avons visé juste !