Savoir-faire: préparer le parfait expresso

Fini, l'expresso moyen! Finie, l'amertume! Finie, l'absence de crème! Le moment est venu de se plonger dans la leçon #2 de Be the Barista: comment faire un expresso vraiment bon. À la maison. Avec ta machine.

Revenons aux basiques: l'expresso et sa mouture

Préparer le parfait expresso à la maison. Avec de la crème. Et tout le reste. Cela peut sembler difficile à première vue. Mais pas du tout. Il faut juste tenir compte de certains éléments fondamentaux.

Commençons par la base: la poudre de café. Pour que ton café ait un goût optimal, la manière dont les grains sont moulus est importante. Pour l'expresso, il est recommandé d'utiliser des grains à torréfaction plutôt foncée. Et de choisir une mouture plutôt fine. Pour le café filtre, la mouture peut être un peu plus grossière. Le mieux est de ne moudre que des petites portions de grains – juste avant de préparer ton café. Tes papilles te remercieront.

Pour moudre, tu peux utiliser différents gadgets, comme le moulin électrique ou manuel. Fais volontiers quelques essais pour trouver le degré de mouture adéquat pour ta machine et pour la méthode de préparation souhaitée. Car si le café est moulu trop finement, l'expresso prend du temps à le traverser. Il est surextrait, ce qui lui donne un goût très amer. Si la mouture est trop grossière, l'expresso est sous-extrait. Tu veux parler de goût? Oublie ça! L'acidité gâche tout. Et c'est bien dommage, non?

be-the-barista-perfect-espresso-1

La préparation avec la machine à expresso

À présent, attrape le porte-filtre et c'est parti: pour un expresso simple, tu as besoin d'environ 7-9 g de poudre d'expresso. Un porte-filtre double en accueille environ 14-16 g. Après la mouture, tasse la poudre dans le porte-filtre de manière homogène à l'aide dudit dameur. Retire du bord la poudre de café restante. Rince brièvement la machine. Insère le porte-filtre et fais couler l'expresso. Cela devrait durer 25-30 secondes pour environ 30 ml d'expresso. Dans l'idéal, l'expresso devrait d'abord goutter lentement, pour se transformer ensuite en un jet régulier.

Voici quelques chiffres, pour que tu puisses te la jouer coffee-nerd: avec une machine à expresso, l'eau chaude doit traverser le café à une pression d'environ 9 bars. C'est la seule manière d'obtenir la crème souhaitée! La température? Elle doit s'élever à environ 90-94°. Trop chaud? Le café brûle le palais. Trop froid? On extrait trop d'acidité.

Le voilà dans ta tasse: l'expresso parfait. La crème? Stable. Claire. Couleur noisette. L'arôme? Équilibré. Puissant. Pas trop acide. Pas trop amer. À ta santé!

Pas de machine, pas de service?

Pas de machine à expresso chez toi? Ne t'inquiète pas! Il existe d'autres manières de préparer un expresso. Par exemple avec la bonne vieille cafetière moka, que beaucoup ont découvert lors de leurs vacances en Italie. Remplis la cafetière d'eau chaude jusqu'à la valve. Ensuite, mets la poudre de café – de mouture assez grossière – dans le filtre et aplatis-la. Mais surtout, contrairement à une opinion répandue, ne la tasse pas! Fais chauffer sur le feu jusqu'à ce que tu entendes le café frémir. Au fait: au sens strict, cette méthode ne te fournit pas un expresso classique. En effet, la cafetière italienne ne crée pas assez de pression. C'est pourquoi le café qu'elle produit n'a pas de crème. Une machine à capsules, en revanche, peut fournir un expresso de qualité barista sur simple pression de bouton. La crème si prisée incluse. Beaucoup de machines à café mènent donc à l'objectif recherché: siroter chez soi un expresso vraiment bon.

be-the-barista-perfect-espresso-2

Produits adaptés